Heidi Barkun est une artiste et candidate à la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) avec concentrations en création et études féministes. Elle a obtenu un baccalauréat en science en Anatomie et Biologie Cellulaire de l'Université McGill et un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia.

Dans son art, Barkun explore les constructions d'identité par une pratique transdisciplinaire, vue à travers un prisme scientifique et féministe. L’attention portée à son infertilité dans ses œuvres récentes est née de réflexions suivant plus de six ans de traitements infructueux de la fécondation in vitro.

Barkun est la récipiendaire de plusieurs bourses dont la bourse d'excellence RéQEF-UQAM donné par le Réseau québécois en études féministes (2018-19), les bourses de déplacement du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et de la Faculté des arts de l'UQÀM. Elle a reçu la Bourse Claude-Courchesne en arts visuels et médiatiques (2018), la Bourse Anita-Caron/Institut de recherches et d’études féministes (2017-2018). Elle est aussi une récipiendaire de la bourse FARE (Fonds à l’accessibilité et à la réussite des études) pour l'excellence académique aux cycles supérieurs (2017-18 et 2018-19) .

En août 2018, Barkun a présenté sa recherche au 8e Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie (CIRFF) à l'Université Paris-Nanterre.

Ses œuvres ont été exposées au Canada et en Amérique du Sud et se trouvent parmi les collections de La Banque Nationale du Canada, La Collection Senvest et AVMOR.
Bibliography section article Bibliography Section Catalog Bibliography Section Web Link PDF icon small Sold Dot